Éternuements, démangeaisons et sensations de brûlure : Quiconque a le nez sec ne connaît que trop bien les symptômes. Aussi bien en hiver qu’en été, la muqueuse nasale peut se dessécher sous l’influence des intempéries ou à la suite d’une maladie. Et une muqueuse nasale sèche ne peut plus remplir sa tâche peut-être la plus importante, à savoir protéger contre les bactéries et les virus. Ensuite, il peut arriver que des particules de saleté et des agents pathogènes infectent la muqueuse nasale. Nous vous donnerons des conseils sur les soins du nez, que vous pouvez utiliser pour maintenir un bon climat nasal, et vous expliquerons quels remèdes maison fonctionnent vraiment..

Quelle peut être la cause d’un nez sec?

Conseils de la muqueuse nasale sèche pour les soins du nez en hiver

La muqueuse nasale est un organe compliqué avec une tâche importante : elle réchauffe l’air que nous respirons lorsqu’il fait froid dehors. L’air humidifié, purifié et chaud peut pénétrer plus rapidement dans nos poumons. La muqueuse nasale, avec les poils nasaux, remplit une autre fonction : elle filtre les particules de saleté, les pôles, les virus et les bactéries. Un nez sec entraîne rapidement la formation de moins de film de mucus, censé nous protéger des agents pathogènes nocifs et de la poussière. Les conséquences ne se font pas attendre : Si la barrière protectrice ne fonctionne pas correctement, elle peut entraîner une inflammation, une congestion nasale et des sensations désagréables. C’est pourquoi il est important d’humidifier la muqueuse nasale. La plupart des médecins recommandent de le traiter rapidement, sans confondre le nez sec avec un symptôme temporaire qui disparaîtra tout seul. Heureusement, il existe de nombreuses astuces et remèdes maison qui peuvent aider en cas de nez sec. Cependant, il est important de connaître la cause exacte de la muqueuse nasale sèche. Nous listons plusieurs causes possibles :

Muqueuse nasale sèche, un aperçu des causes

1. Météo et climat intérieur : L’air sec est la cause la plus fréquente de la muqueuse nasale sèche. Mais un vent fort peut aussi y contribuer. Étonnamment, l’air froid à des températures négatives et l’air chaud à plus de 30 ° Celsius peuvent avoir un effet négatif sur l’organe sensible. Un nez sec en hiver n’est pas rare pour la plupart des gens, principalement parce que l’air intérieur est généralement trop sec et qu’à l’extérieur le vent fouette l’air froid dans le visage.

2. Qui se nettoie trop souvent le nez enlève la couche protectrice de la muqueuse nasale et empêche la formation d’une nouvelle barrière protectrice. C’est pourquoi cela dépend des soins nasaux appropriés, qui garantissent que la muqueuse nasale reste hydratée. Cependant, il n’est pas conseillé d’en faire trop. Nous expliquons ci-dessous ce qu’implique un bon soin du nez.

Rhume des foins chez les personnes allergiques afin que vous puissiez soulager les symptômes

3. Les personnes allergiques souffrent souvent d’un nez sec. Le système immunitaire des personnes touchées est trop sensible au pollen, à la poussière et à d’autres stimuli. Souvent saisonnière, la rhinite allergique survient chez la plupart des gens au printemps et à la fin de l’été lorsque le pollen vole dans l’air. Le résultat est le rhume des foins ennuyeux, qui peut être traité avec des médicaments spéciaux prescrits par le médecin.

4. Rhumes dans les maladies des voies respiratoires supérieures. Un rhume au printemps et en été indique une réaction allergique, mais en hiver, la raison est généralement différente. De nombreux virus circulent chaque année qui peuvent provoquer des maladies des voies respiratoires supérieures. Un symptôme de ceci est le nez qui coule, qui ne dure généralement pas plus d’une semaine. Dans ce cas également, la muqueuse nasale humide joue un rôle décisif et peut en outre accélérer l’amélioration.

Causes de la muqueuse buccale desséchée en hiver

5. Pour de nombreuses femmes, un nez sec est l’un des symptômes de la ménopause. Pendant cette période, le niveau d’œstrogènes diminue, ce qui peut provoquer une sécheresse nasale. Si le nez se bouche en conséquence, seuls les remèdes maison et certains sprays nasaux peuvent aider.

6. Ceux qui souffrent d’un manque de liquides doivent souvent faire face à un nez sec. Si le corps n’est pas suffisamment alimenté en eau, il ne peut pas former une couche protectrice humide. Le nez se dessèche et nous sommes beaucoup plus sensibles aux agents pathogènes.

7. Un nez sec peut aussi avoir d’autres causes. Parfois, il s’agit d’un symptôme d’altération de la fonction thyroïdienne. Si tel est le cas, il est alors important de consulter un médecin et d’obtenir des conseils. Même si la congestion nasale n’est qu’une plainte temporaire, le traitement de la maladie est souvent nécessaire.

Nez sec, que faire?

Guérir le nez sec avec du thé Conseils d'entretien du nez

La première étape pour soulager l’inconfort est d’identifier la cause du nez sec dès le début. Ce n’est qu’alors que vous pourrez traiter correctement le symptôme. Nous vous expliquerons comment vous pouvez identifier la cause vous-même et quand vous devez consulter un médecin. Nous avons également plusieurs recettes de remèdes maison qui peuvent vous aider.

Si vous sentez une muqueuse nasale sèche à l’intérieur, cela peut être dû à l’échauffement Soin nasal avec un humidificateur pour éviter la sécheresse de la muqueuse nasale la nuit

Si la muqueuse nasale ne se dessèche qu’en hiver, cela peut être dû aux intempéries et au réchauffement de l’air. Dans ces cas, un humidificateur peut aider. Et même si vous souffrez d’un nez sec uniquement la nuit, vous devez également humidifier l’air de la pièce pendant la journée en hiver. Car il ne sert vraiment à rien si votre muqueuse nasale s’assèche au bureau toute la journée et que vous allumez ensuite l’humidificateur pendant 1 à 2 heures à la maison le soir. En option, vous pouvez également mettre une casserole d’eau sur le radiateur. Il y a deux options ici : vous pouvez soit trouver un humidificateur compact pour la table dans les magasins, soit inhaler de la vapeur avec de l’eau salée ou des herbes le soir. Une ventilation régulière pendant la saison froide peut également aider. C’est là qu’intervient la ventilation intermittente, dans laquelle vous ouvrez grand les fenêtres pendant une courte période. Ventilez toutes les 3-4 heures pour obtenir les meilleurs résultats possibles. De plus, vous devez vous assurer que la température ambiante dans le salon est comprise entre 20 ° et 23 ° Celsius, et dans les chambres entre 18 ° et 20 °.

Si vous avez le nez bouché lorsque vous vous promenez, surtout en hiver : C’est peut-être à cause de l’air froid et du vent Nez sec à l'extérieur tout en vous protégeant des vents forts en hiver

Que faire lorsque le nez est sec et que cela n’arrive qu’après une promenade pendant la saison froide ? Vous pouvez protéger votre nez de l’air froid en enroulant votre écharpe autour de votre bouche. Vous pouvez également traiter le nez sec avec de l’huile d’olive à l’intérieur. Avant de sortir, versez 3 à 4 gouttes d’huile d’olive dans votre nez et pressez doucement vos narines. Essayez de créer une transition en douceur entre le froid et le chaud dans votre propre maison. Par exemple, vous pouvez régler le chauffage à 20° Celsius avant de sortir.

Si vous avez une allergie, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour soulager l’inconfort. Les sprays décongestionnants nasaux aident généralement. Vous pouvez le prendre pendant un maximum de 5 à 6 jours. Après cela, il y a un risque que le corps s’habitue lentement à leurs ingrédients actifs. Après le traitement, vous pouvez humidifier la muqueuse nasale avec des remèdes maison. Les personnes allergiques devraient également boire plus d’eau, c’est-à-dire 2 litres par jour. La raison en est très simple : votre nez se dessèche plus rapidement si vous avez le rhume des foins. Pour que la muqueuse nasale récupère et forme une nouvelle couche protectrice, elle a besoin de liquide.

 Soins nasaux appropriés pour le rhume

Nez sec Que faire Conseils pour le soin du nez en hiver

Si vous avez un rhume, vous pouvez attendre 3 à 4 jours et voir si les symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Cependant, si vous avez le nez sec pendant plus d’une semaine et que vous vous sentez bouché en même temps, vous devriez demander conseil à votre médecin. Il peut mieux évaluer si la cause est le rhume lui-même ou une infection bactérienne. Vous devriez également consulter un médecin si votre capacité olfactive diminue également ou si votre nez saigne. En attendant, se rincer le nez à l’eau salée peut soulager les symptômes.

Nez sec la nuit : ce que vous pouvez faire contre la muqueuse nasale sèche la nuit

Si vous souffrez d’un nez sec la nuit, vous devez vous demander si la température ambiante est vraiment appropriée. Deux raisons possibles pour la muqueuse sèche du lapin sont : 1) Un froid 2) Un air trop sec. Ces petites astuces vous aideront : aérez la pièce avant d’aller vous coucher et réglez le thermostat sur le niveau 2 (température ambiante entre 16° et 20° Celsius)

Nez sec chez les bébés : une solution saline peut aider

Nez qui coule chez les bébés que doivent faire les parents Conseils pour le soin du nez

Les bébés et les tout-petits ont souvent le nez sec et bouché car les conduits reliant les oreilles et le nez sont encore trop étroits. Chaque fois que les petits ont un rhume, et sauf avis contraire du médecin, vous pouvez préparer vous-même une solution saline. Versez 1 litre d’eau dans une casserole et portez à ébullition. Laissez bouillir l’eau pendant 5 minutes puis ajoutez 1 cuillère à café de sel. Retirez la casserole du feu et laissez la solution saline refroidir à température ambiante. Ensuite, remplissez-les dans des flacons à pipette et versez 1 à 2 gouttes dans le nez du bébé. Pour éviter que la muqueuse nasale ne se dessèche, vous pouvez remplir 1 bol d’eau tiède et le placer sur le radiateur. Vous pouvez également utiliser des humidificateurs ou emmener le bébé dans la salle de bain et faire couler de l’eau chaude dans la zone de douche. Ne lavez en aucun cas le bébé à l’eau chaude, sinon il y a un risque de brûlure ! L’enfant ne doit inhaler la vapeur que pendant plusieurs minutes.

Nez sec : remèdes maison qui aident vraiment

Maintenir la muqueuse nasale et comment faire votre propre solution saline pour la douche nasale

Tout d’abord, nettoyez votre nez avec une douche nasale. Rincez-les avec une solution saline pour les débarrasser de la saleté et de l’excès de boue. Vous pouvez également trouver en pharmacie des sprays nasaux à l’eau de mer, qui sont particulièrement efficaces et ont un léger effet antibactérien. La plupart de ces sprays sont adaptés à un usage quotidien car ils ne contiennent aucun autre ingrédient actif que le sel marin. N’en faites pas trop – nettoyez-vous le nez 2 à 4 fois par semaine. Faites des pauses régulières de 10 jours pour permettre à votre muqueuse de récupérer. Une douche nasale n’est pas recommandée pour les rhumes, mais les personnes allergiques la trouvent très utile.

L’huile d’olive peut aider avec un nez sec et croustillant. Mettez 1 à 2 gouttes dans votre nez et massez vos narines. Vous ne devez pas utiliser d’huile d’olive avec des gouttes nasales car cela peut les rendre moins efficaces.

Humidifier le nez boire du thé tous les jours en hiver

Buvez 4 à 5 tasses de tisane contre le rhume chaque jour. Essayez d’abord d’inhaler la vapeur du thé, puis buvez le thé. Essayez de fournir à votre corps suffisamment d’eau. Vous aurez besoin de 1,5 à 2,5 litres d’eau par jour, surtout si vous avez un rhume.

L’humidité dans la chambre doit être comprise entre 60% et 70%. Le moyen le plus rapide de le régler est d’utiliser un humidificateur, mais vous pouvez aussi, par exemple, placer plusieurs vêtements mouillés sur le radiateur de la chambre.

Les plantes d’intérieur peuvent réguler le climat intérieur. Ils humidifient l’air de manière naturelle, car ils renvoient l’eau d’irrigation dans la pièce. Ils filtrent également les toxines préexistantes de l’air. Les espèces végétales appropriées sont généralement des espèces exotiques à feuilles persistantes telles que le palmier bambou, le dragonnier ou le figuier pleureur. Ils sont assez faciles à entretenir et peu exigeants en termes d’emplacement. C’est pourquoi ils conviennent aussi bien aux grands espaces de vie qu’aux petits salons. Dans la chambre, vous pouvez mettre une orchidée sur la table de chevet ou sur le rebord de la fenêtre. Contrairement aux autres plantes, elle libère de l’oxygène et absorbe du CO2 la nuit. Ainsi, vous pouvez profiter d’un sommeil réparateur.